Fiche métier

Analyste Crédit

Missions

L'analyste de crédit bancaire est chargé d'étudier et de mettre en forme les demandes de crédit faites à sa banque et de déterminer les conditions commerciales les plus adaptées et conformes à la politique de crédit

Il étudie  la solvabilité de l'entreprise emprunteuse par l'analyse des bilans et documents financiers, sur la base de ratios financiers mais aussi d'analyses économiques. C’est lui qui est décisionnaire après analyse de la possibilité ou non d’octroyer le crédit.

Il collabore quotidiennement avec les différents acteurs des salles de marché afin de leurs donner des informations sur une entreprise, un titre boursier ou sur la valeur d’un placement.

Il suit régulièrement les dossiers sensibles avec le chargé de clientèle et conçoit et développe des outils d'évaluation et de suivi du risque.

 

L'analyste crédit peut travailler au siège ou en agence : en agence, il aura plus de contacts directs avec les services commerciaux de la banque ou avec les clients eux-mêmes qu'au siège au sein d'un service central d'engagements.

L'analyste crédit peut être spécialisé par type de clientèle, par secteur économique ou par type de crédit.

La nature du poste dépendra du type de clientèle : s'il s'agit d'une clientèle de PME-PMI, l'analyse portera principalement sur la solvabilité de l'entreprise ; s'il s'agit d'une clientèle de grandes entreprises, l'analyse portera sur les bilans du groupe et de ses filiales, les prévisions d'activité et de résultats du groupe.

Dans le cas des services particuliers comme l'analyse de crédit portant sur des emprunts obligataires, l'analyste devra associer à sa mission d'analyse crédit, une mission d'analyste financier " marché ".

 

L’analyste de crédit a un travail sédentaire, il peut travailler en agence ou au siège.

En agence, il aura plus de contacts directs soit avec les services commerciaux de la banque, soit avec les clients eux-mêmes
 

Formation et profil

Bac +5 en spécialisation dans les domaines financiers et bancaires

Expert en technique financière (calcul de ratios afin de dégager des indices fiables et significatifs) et rédactionnelle.

Polyvalence, maîtrise de l’économie, du droit, de la fiscalité des entreprises et de l’analyse comptable.

Rigueur, organisation, diplomatie et bon relationnel.
 

Perspectives d'évolution

Les analystes déjà bien expérimentés peuvent évoluer vers l'analyse de projet très important en banque d'affaires ou vers des postes de direction d’agence.