Fiche métier

Contrôleur de gestion

Missions

Le contrôleur de gestion doit aider les dirigeants de l'entreprise à définir leur stratégie. Avec les responsables des différents services, il établit un plan pour atteindre les objectifs. Il analyse la santé financière d’une entreprise. Il a pour objectif d’améliorer la rentabilité d’une société. Lorsque les prévisions ne sont pas tenues, il les réajuste et préconise des mesures correctives.

Ses missions sont :

  • Contrôler la gestion globale d’une entreprise
  • Analyser les chiffres
  • Proposer des solutions budgétaires
  • Mettre en place des outils de gestion
  • Établir des stratégies financières à court et long termes
  • Recueillir des informations auprès des différents services de l’entreprise
  • Établir des prévisions
  • Évaluer les objectifs commerciaux
  • Évaluer le chiffre d’affaires
  • Analyser les écarts entre les prévisions et les bénéfices réalisés

 

Dans une PME, le contrôleur de gestion est souvent polyvalent, assurant également des fonctions comptables et financières. Au siège d'une entreprise, il est rattaché à la direction administrative et financière ou à la direction générale. Les grandes entreprises offrent des postes spécialisés dans le contrôle budgétaire, le contrôle commercial, le contrôle industriel, le contrôle financier, la consolidation des informations financières.
 

Formation et profil

Le contrôleur de gestion est un professionnel de la comptabilité et de la gestion.

Le poste requiert les qualités suivantes :

  • sens de l’observation, rigueur
  • goût des chiffres et de l’analyse financière
  • sens de l’organisation
  • esprit de synthèse et d’analyse
  • maitrise des outils informatiques

Le niveau de formation demandé est fonction de la taille de l’entreprise. Les formations généralistes en gestion ou économie complétées par une formation en comptabilité sont bien adaptées. Les filières courtes comme le DUT gestion des entreprises et des administrations et le BTS comptabilité gestion des organisations correspondent à des postes d’assistant.

Dans tous les cas, la pratique courante de l’anglais est indispensable.
 

Perspectives d'évolution

Le métier de contrôleur de gestion comporte plusieurs niveaux de responsabilité, du poste d’assistant junior à celui de directeur financier ou de directeur administratif et financier.

Le recrutement est ouvert aux jeunes diplômés de niveau bac + 4 ou 5 (masters de gestion ou comptabilité-contrôle-audit, écoles de commerce, écoles d'ingénieurs, cursus comptable). Une expérience en cabinet d'audit est toujours appréciée. Des postes d'assistant contrôleur de gestion sont ouverts aux diplômés de niveau bac + 2 (DUT GEA par exemple) ayant un peu d'expérience.